Un dialogue continuel en “Litanies”

Publié par Christiane FOURNIER le

Le dernier concert de la saison proposé par les Amis de l’orgue ce dimanche était entièrement consacré aux « Litanies », un riche moment musical applaudi par de nombreux mélomanes.

Une riche conversation musicale entre les chanteuses et les organistes . Un riche conversation musicale entre les chanteuses et les organistes Marie Madeleine Koebelé et Caroline Magalhaes a été très applaudie.

Francis Jacob, titulaire de l’orgue Aubertin et professeur au conservatoire de Strasbourg, avait invité son collègue Daniel Maurer, titulaire des orgues des églises de Saint-Thomas et Saint-Guillaume de Strasbourg, et les chanteuses Marie Madeleine Koebelé et Caroline Magalhaes, également professeures de chant au conservatoire, pour ce concert remarquable de par sa composition. Comme l’expliquait Francis Jacob, « ces litanies dans le genre liturgique sont très simples et n’ont intéressé que peu de compositeurs ». Litanies, musiques du temps est composé de réponses entre Daniel Maurer au grand orgue et les solistes.

La Vierge noire
Un Kyrie de De Giovani Valentini avec l’orgue de chœur d’abord, puis une belle réponse du grand orgue et ensuite les superbes voix des deux chanteuses ont introduit ce concert qui s’est révélé intéressant par le jeu harmonieux et alterné des claviers dans des compositions de Jehan Alain de Pablo Bruna et celle du compositeur français Marcel Dupré dans « Cortèges et litanies ».

Les interprétations des quatre musiciens dans « Misesrere » de Michel Charpentier, et la dernière et célèbre « Litanie de la Vierge noire » se révélaient être un dialogue continuel et surprenant des interprètes qui ont tenu en émoi une assistance qui a les a copieusement applaudis. Elle a été récompensée avec une dernière litanie d’un compositeur moins connu, Auguste Mathieu Panseron.

L’an prochain, « Les sonates de Beethoven pour violon et piano » ouvriront la nouvelle série de concerts le dimanche 14 février.

Catégories : Recueil