COVID-19 | Les frontaliers ne pourront pas aller faire leurs courses en Allemagne pendant le confinement

Publié par Alvin NORGE le

Angela Merkel a annoncé mercredi 28 octobre la mise en place de nouvelles mesures à partir de lundi 2 novembre. Ces annonces devraient affecter les frontaliers qui ont pour habitude de faire leur courses ou venir au restaurant en Allemagne.

Le Premier ministre a détaillé les mesures du reconfinement jeudi 29 octobre. Parmi les questions en suspens : celle de la possibilité d’aller faire ses courses en Allemagne pour les frontaliers.

Les frontières à l’intérieur de l’espace Schengen restent ouvertes, au nom de la libre circulation des citoyens européens, mais il ne sera pas possible de les traverser sans un motif valable. Pour les frontaliers ayant l’habitude de faire des achats, notamment alimentaires, en Allemagne, la préfète du Bas-Rhin a précisé ce vendredi 30 octobre sur France Bleu Alsace que cela ne sera pas possible pendant le confinement : “Il y a la règle d’ouverture des frontières que nous avons obtenue cette fois-ci. Mais s’agissant des courses, cela n’entre pas dans les dérogations. Les personnes devront faire leurs courses dans le département, au plus proche de chez eux.”

D’autre part, la chancelière allemande Angela Merkel a elle-même annoncé de nouvelles mesures restrictives pour freiner l’épidémie de COVID-19 mercredi 28 octobre.

Catégories : Actualité