CANICULE ET POLLUTION

Publié par Christiane FOURNIER le

Alerte canicule de niveau 3 et épisode de pollution atmosphérique
Mise à jour le 23/07/2019

Le Bas-Rhin connaît actuellement une vague de chaleur, provoquant un pic de pollution à l’ozone. Retrouvez ici les mesures arrêtées par le préfet et les conseils de comportement

Vague de chaleur : activation du niveau 3 “alerte canicule” à compter du mardi 23 juillet 16h00 et pollution à l’ozone
Météo France annonce de fortes chaleurs dans le département avec des températures élevées de jour comme de nuit sur plusieurs jours et a placé le département du Bas-Rhin en vigilance orange « canicule ».

Par conséquent, le Préfet du Bas-Rhin a pris la décision d’activer à compter le niveau 3 « alerte canicule » du plan départemental de gestion d’une canicule.

Cette posture permet de renforcer la mobilisation des services publics et les acteurs territoriaux et de mettre en place des actions de prévention et de gestion adaptées à l’intensité et à la durée du phénomène.

Les pouvoirs publics sont pleinement mobilisés pour assurer la meilleure prise en charge des personnes et notamment les plus fragiles.

La préfecture appelle dès à présent chacun et les acteurs au service des populations en particulier, à la plus grande attention vis-à-vis des personnes sensibles ou exposées, notamment les personnes âgées ou de santé fragile, les enfants, les sportifs et les personnes travaillant en extérieur.

Pour en savoir plus et suivre l’évolution des températures :

vigilance.meteofrance.com
05 67 22 95 00 (Météo-France, numéro non surtaxé).
Retrouvez également les recommandations et les bonnes pratiques

sur le site des services de l’État dans le Bas-Rhin, rubrique « gestion d’une canicule »
sur le site de l’ARS Grand Est (www.grand-est.ars.sante.fr ) rubrique « chaleur et canicule »
via le numéro vert « canicule info service » au 08 00 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe entre 9h et 19h).

Épisode de pollution atmosphérique : baisse des limites de vitesse autorisée envisagées
ATMO Grand Est indique que le taux de particules d’ozone dans l’air dépasse les seuils pour l’alerte à compter du mercredi 24 juillet. Dès lors, des mesures d’urgence sont prises, et notamment la baisse de 20 km/h des vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du Bas-Rhin.

Par ailleurs, tous les usagers de la route non encore équipés de vignette Crit’air sont invités à la commander sur le site gouvernemental www.certificat-air.gouv.fr . La préfecture rappelle en effet qu’en cas de pollution à l’ozone en conditions estivales, les oxydes d’azote réagissent avec d’autres polluants pour former de l’ozone. 65 % des émissions d’oxyde d’azote sont dues à la circulation routière.

Catégories : Recueil