COVID-19 | Appel à volontaires

Publié par Alvin NORGE le

À partir de jeudi 1er octobre, les personnes qui souhaitent aider la recherche et qui sont prêts à tester l’un des projets de vaccin sont invitées à s’inscrire sur la plate-forme internet « Covireivac ». Cet appel à volontaires est lancée par l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) qui a besoin de recruter 25 000 volontaires.


Qui peut être volontaire ?

Toute personne de plus de 18 ans n’ayant pas de contre-indication à la vaccination (personnes gravement malades ou prenant un traitement immunosuppresseur par exemple).

Les personnes de 65 ans ou plus ou présentant des facteurs de risque du Covid-19 (tels que diabète, surpoids, hypertension artérielle, insuffisance rénale) sont particulièrement invitées à se porter volontaires. En effet, ces personnes peuvent avoir un système immunitaire affaibli, alors même qu’elles devront être parmi les premières personnes vaccinées. Les vaccins à l’étude devront donc démontrer leur efficacité dans ces circonstances.


Comment s’inscrire ?

Il suffit de se pré-inscrire sur la plate-forme nationale Covireivac et remplir un premier questionnaire de santé. Si un essai à lieu dans votre région et qu’il vous correspond, vous serez contacté par téléphone pour votre proposer de participer à un essai qui vous sera expliqué par un médecin. Les différents essais vont se dérouler sur environ 2 ans, vous pourrez donc être contacté rapidement ou dans plusieurs mois. Il est aussi possible que vous ne soyez jamais appelé.

À savoir : Les volontaires sont choisis en fonction des besoins du protocole de recherche : âge, conditions pré-existantes, localisation géographique.

Vous pouvez renoncer à participer à un essai à tout moment.


Comment se passe la vaccination et le suivi ?

Un premier rendez-vous avec un médecin permet de confirmer votre consentement pour l’essai et un test sérologique par prise de sang est effectuée pour une sérologie Covid-19.

La vaccination a lieu à l’hôpital ou en maison de santé avec une surveillance médicale d’une durée variable selon l’essai et d’au-maximum une demi-journée.

Vous serez ensuite suivi entre 3 à 12 mois. Cette surveillance consiste en une prise de sang à intervalles réguliers ou un simple suivi des symptômes. La surveillance sera plus rapprochée (jusqu’à une fois par jour) pendant la première semaine puis hebdomadaire pendant le premier mois.

Une fois l’essai terminé, vous serez suivi pendant 1 à 2 ans dans le cadre d’un programme de surveillance.

À savoir : Si vous avez des questions avant de vous inscrire, un numéro vert est à votre disposition : 0805 297 659.

Catégories : Actualité